Au préalable : le choix du type de rémunération

Le mode de rémunération de votre architecte peut se faire soit au forfait soit au pourcentage du coût des travaux.

REMUNERATION AU FORFAIT

La rémunération au forfait signifie que le montant des honoraires est fixé avant que la mission de l’architecte ne commence réellement.

Ce mode de rémunération est possible quand votre programme est suffisamment clair pour que l’architecte puisse estimer sa mission au moment de l’élaboration du contrat.

Attention, s’il n’y a pas d’étude de sol, il n’est pas possible de fixer un forfait pour les fondations, voiries et réseaux divers (raccordements)

Ce mode de rémunération est à privilégier car il permet une meilleure maîtrise de son budget, calé sur un programme défini au départ. Si vous apportez une modification à ce programme comme l’ajout d’une pièce, l’architecte vous demandera légitimement un complément d’honoraire.

REMUNERATION AU POURCENTAGE

La rémunération au pourcentage du coût des travaux signifie qu’un pourcentage est défini au départ entre l’architecte et vous afin de calculer le montant des honoraires. Ce pourcentage est fonction de la complexité de votre projet.

Que demander ?

Demandez une proposition de contrat d’architecte sous la forme du contrat type disponible sur le site de l’ordre des architectes.

Afin de fiabiliser la proposition de contrat et diminuer le risque d’incompréhension au cours des études et des travaux, transmettez au préalable à votre architecte le programme de votre projet (voir le paragraphe L'élaboration de son programme dans la rubrique Le point sur ses besoins et ses possibilités)