Au préalable: l'état des lieux

Avant de commencer à réfléchir sur un nouvel agencement de votre logement, vous avez tout intérêt à établir ou à faire établir des plans cotés de votre logement. Sur ces plans, repérez ou faites repérer :

  • les structures porteuses (murs et poutres). Dans le cas d’un appartement, un propriétaire ne peut intervenir (suppression, percement) sur un élément porteur sans autorisation expresse de la copropriété.
  • Les passages de gaines, tuyaux et câbles.

Ces éléments sont des contraintes dont il faudra tenir compte dans votre réflexion sur un nouvel agencement.

Revoir la distribution des pièces

Si vous souhaitez modifier la distribution des pièces, soyez vigilant aux ouvrages existants impactés.

Si vous souhaitez supprimer un mur porteur ou créer une ouverture (porte, fenêtre)

  • faites réaliser une étude de reprise de structure par un bureau d’étude spécialisé. Le rôle du bureau d’études structure est de vérifier la faisabilité de la suppression du mur porteur et de dimensionner la poutre qui va reprendre les charges précédemment portées par le mur.

Si vous souhaitez créer une ouverture entre la cuisine et la salle à manger (cuisine américaine), attention à la bonne ventilation des odeurs de cuisson.

  • Pour ne pas avoir d’odeurs de cuisson dans la pièce de vie, pensez à installer une hotte. Si vous ne pouvez pas créer un conduit d’évacuation d’air propre à la hotte, choisissez-en une équipée d’un filtre à charbon qui recycle l’air.

La distribution électrique

La modification de l’agencement des pièces peut impacter la distribution électrique et la distribution VDI (TV, téléphone et informatique).

En effet, pour avoir une distribution optimisée, les prises de courant et les prises RJ45 doivent être au plus près des équipements à alimenter pour éviter les câbles qui trainent ou l’emploi de rallonges électriques.

Il faut donc avoir une vue globale des besoins avant d’entreprendre des travaux d’amélioration.