Bien acheter, bien rénoverle guide de la qualité du logement

La qualité environnementale du bâtiment

Les critères de qualité

A partir des fiches de données environnementales des produits et équipements utilisés, et compte tenu des quantités de produits utilisés pour la construction, il est possible d’évaluer la qualité environnementale du bâtiment.

Celle-ci repose sur les 10 critères suivants (norme AFNOR P01-020-3) :

  • consommation de ressources énergétiques non renouvelables (kWh d’énergie primaire)
  • consommation de ressources non énergétiques épuisables (kg)
  • consommation totale d’eau (m3)
  • pollution de l’air (m3 d’air pollué)
  • émissions de gaz à effet de serre (kg équivalent gaz carbonique)
  • acidification atmosphérique (kg équivalent dioxyde de soufre)
  • formation d’ozone photochimique (kg équivalent éthylène)
  • pollution de l’eau (m3 d’eau)
  • eutrophisation (kg équivalent ion phosphate)
  • déchets inertes / spéciaux / radioactifs (t)


Pour un non-professionnel de l’environnement, l’utilisation de ces données est difficile, car à la fois les unités ne sont pas parlantes, et les valeurs absolues ne s’appuient pas sur des repères connus.

C’est pourquoi le particulier qui, dans la construction de sa maison individuelle, souhaiterait minimiser son impact environnemental, pourrait le faire de façon relative, en demandant à son maître d’œuvre de comparer plusieurs projets.

Comparaison des empreintes écologiques de 2 logements

Comparaison de l'empreinte écologique de deux logements