Un circuit solaire thermique de production d’eau chaude sanitaire comporte :

  • des panneaux ou capteurs, installés sur le toit ou au sol sur un support incliné ou le long d'un mur vertical
  • un réseau avec une pompe qui assure la circulation du fluide caloporteur entre les capteurs et le ballon d'eau solaire,
  • un ballon solaire de quelques centaines de litres s'il n'assure que la production d'eau chaude et jusqu’à quelques milliers de litres s'il contribue également au chauffage,
  • un moyen de production d'appoint - chaudière, pompe à chaleur ou résistances électriques dans le ballon solaire - qui se met en route lorsque l'énergie solaire ne suffit plus,
  • une régulation qui assure le fonctionnement de ces éléments suivant notamment les besoins d’énergie et l’énergie solaire reçue.