L'audit énergétique

 

L'audit énergétique

 

 

L’audit énergétique est le point de départ d’un projet de rénovation énergétique. Il comporte :

  • la compilation de la documentation existante (plans, notices techniques, procès-verbal des visites de maintenance…),
  • un état des lieux détaillé des bâtiments et des installations techniques (description, âge, état, bilan de la performance énergétique et environnementale),
  • une proposition de programmes de travaux permettant des améliorations avec fixation des objectifs à atteindre en termes de consommation (réduction en % des consommations, obtention d’un label type BBC ou HPE),
  • une proposition de planning avec proposition éventuelle de phasage sur plusieurs années,
  • une estimation des travaux détaillée par poste (électricité, plomberie-chauffage, façades, menuiseries extérieures…) et par phase avec les scénarios de financement (subvention) et une estimation des économies attendues sur les dépenses d’énergie.

Sur la base de cet audit, étudiez ce qui vous semble pertinent à mener en fonction du montant des travaux et des gains mis en face.

Discutez avec les autres membres du groupe de pilotage et votre syndic des travaux prioritaires en fonction de vos ambitions et de la réalité de votre copropriété, notamment de sa capacité à adhérer au projet.

Les résultats de l’audit énergétique doivent être présentés en assemblée générale. Préparez cette assemblée générale en amont avec le syndic et l’auteur de l’audit :

  • En fonction des résultats de l’audit, mettez au vote la poursuite du projet, c’est-à-dire le lancement d’une étude technique (avec une estimation des honoraires d’études pour la maîtrise d’œuvre, de suivi pour le syndic et, éventuellement, d’assistance).   

Exemple de thermographie infrarouge d’un immeuble remis dans le cadre d’un audit énergétique : en rouge, les parties les moins bien isolées, en bleu, les parties les mieux isolées.

Mise en garde

Pour pouvoir missionner un prestataire pour l’élaboration de l’audit énergétique, le syndic doit soumettre au vote de l’assemblée générale une proposition de contrat avec montant prévisionnel.

Notre conseil

Pour consulter les bureaux d’études pour réaliser un audit, il est nécessaire d’établir un cahier des charges qui servira de base à la remise de propositions technico-financières. Ce cahier des charges est à mettre au point avec le syndic.

L’ADEME propose un modèle de cahier des charges,

Téléchargez le modèle de cahier des charges sur :
ile-de-france.ademe.fr/Modeles-de-cahiers-des-charges.html