Bien acheter, bien rénoverle guide de la qualité du logement

Généralités

Description

Les revêtements de sol sont mis en œuvre sur le plancher qu’ils servent à habiller.

Ils peuvent être :

 

en bois (parquet)

en synthétique imitant le parquet (revêtements stratifiés)

en textile (moquette)

en pierres ou céramiques (carrelages et dalles)

en caoutchouc, linoléum ou PVC (revêtements souples)

Normalisation

INDICE UPEC

La normalisation française caractérise les performances des revêtements de sol par les quatre facteurs suivants : l’Usure à la marche (U), la résistance au Poinçonnement (P), la résistance à l’Eau et à l’humidité (E) et la résistance aux produits Chimiques (C).

Notés sur une échelle croissante qui va de 0 ou 1 (faible) à 3 ou 4 (très élevé), ces quatre facteurs sont rassemblés dans un indice intitulé « UPEC ».

Un revêtement de sol adapté à l’usage d’une pièce a son indice UPEC au moins égal à l’indice UPEC du local de destination défini par les règles de l’art.

L’indice UPEC d’un revêtement de sol est déterminé par le CSTB après une succession de tests normalisés.


CLASSE D'USAGE


Par ailleurs, la normalisation européenne définit trois classes d’usage pour les locaux domestiques : 21 (utilisation modérée type chambre à coucher), 22 (utilisation moyenne type salon, salle à manger, entrée) et 23 (utilisation intense type cuisine ou pièce donnant sur l’extérieur).

Un revêtement de sol n’ayant pas de classement UPEC doit au moins avoir une classe d’usage conforme à la pièce où vous le destinez.

Consulter le tableau des classements UPEC (pdf, 44 Ko)

Réagissez à cette fiche

Qualitel se réserve le droit de publier ou non votre commentaire.

Les champs marqués par une astérisque (*) sont obligatoires

Les réactions à cet article

Aucun commentaire.