Bien acheter, bien rénoverle guide de la qualité du logement

Toiture-terrasse

Description

Toiture terrasse

Une toiture-terrasse ou « toiture plate » est une toiture à faible pente, généralement inférieure à 5%.

Accessible ou non, elle est composée des éléments suivants :

  • la dalle de toiture, élément porteur réalisé en béton armé coulé en place ou avec des dalles préfabriquées
  • un isolant thermique, indispensable pour éviter les déperditions thermiques par la toiture
  • un revêtement d’étanchéité, réalisé avec des membranes bitumineuses ou synthétiques, de l’asphalte coulé ou un système d’étanchéité liquide
  • une protection de l’étanchéité contre les sollicitations (intempéries, circulation des piétons). Elle peut être réalisée avec des gravillons, des dalles sur plots, etc.

L’isolant thermique peut être placé sur la terrasse avant la réalisation de l’étanchéité (solution traditionnelle) ou placé au-dessus de l’étanchéité (toiture ou isolation dite « inversée »).

Performances attendues

La toiture-terrasse doit résister aux contraintes climatiques (pluie, ensoleillement, gel…), qui entraînent de fréquentes dilatations et rétractions de la couverture et de l’étanchéité.

Elle doit supporter les charges climatiques (poids de la neige, stagnation de l’eau) et de circulation, tout en restant parfaitement étanche.

Elle doit aussi remplir son rôle dans l’isolation thermique du bâtiment.

Enfin elle doit pouvoir supporter la chute d’un objet en feu sans s’enflammer.

La durée de vie d’une étanchéité de terrasse est de 15 à 20 ans environ.

Marques de qualité

Plusieurs systèmes d’étanchéité sont sous Avis Technique du CSTB, de même que l’isolation inversée.

Consulter le site du CSTB

Mise en oeuvre

La qualité de l’étanchéité repose sur une application minutieuse du produit d’étanchéité sur la surface de la terrasse et sur la protection (« relevés d’étanchéité ») de tous les points singuliers (acrotères, souches de cheminée). Elle nécessite une entreprise spécialisée avec une main d’œuvre très qualifiée.

ENVIRONNEMENT

Si la disposition s’y prête, la toiture-terrasse peut être végétalisée. Elle reçoit alors une couche de terre végétale et des végétaux nécessitant très peu d’entretien (ni tonte ni arrosage par exemple).

La végétalisation permet la régulation des eaux de pluie en retenant une partie des précipitations. Cette végétalisation ne nécessite généralement pas de renforcement des structures porteuses ; mais le revêtement d’étanchéité doit comporter une protection antiracine.

Mise en garde

Dans une maison individuelle, la création de terrasses accessibles en toiture peut être jugée séduisante. Elle présente toutefois de forts risques ultérieurs d’infiltration dans l’habitation sous la terrasse. En effet, la réalisation de l’étanchéité de la terrasse constitue, comme cela a été dit,  une opération d’une haute technicité, souvent difficile à obtenir sur un petit chantier.

Notre conseil

  • La rénovation de l’étanchéité de la terrasse peut être l’occasion de changer l’aspect de l’immeuble en créant une toiture.
  • La réhabilitation thermique d’un immeuble d’habitation peut s’accompagner de la création d’appartements supplémentaires en terrasse. Il s’agit, comme dans le cas précédent, d’une transformation lourde, nécessitant l’accord de la copropriété, une autorisation administrative et l’intervention d’un architecte.

Quelques termes techniques de la toiture

Acrotère : Muret plein ou à claire-voie établi au faîte des façades, à la périphérie de la toiture-terrasse d'un bâtiment. On y engrave les relevés d'étanchéité de la terrasse.

Solin : Une bande de solin est une façon de bavette en zinc engravée dans un mur pour protéger un relevé d’étanchéité le long d’une pénétration.

Source © Dicobat

Réagissez à cette fiche

Qualitel se réserve le droit de publier ou non votre commentaire.

Les champs marqués par une astérisque (*) sont obligatoires

Les réactions à cet article

Aucun commentaire.