Bien acheter, bien rénoverle guide de la qualité du logement

Les dalles et planchers

Les dalles et planchers

Description

Les planchers constituent un élément important de la structure du bâtiment.

IMMEUBLES ANCIENS

Dans les immeubles anciens, jusqu’au début du 20eme siècle, les planchers comportaient souvent des armatures de fer et de la chaux (le ciment utilisé en soubassement n’étant pas utilisé alors en étages).

Ces planchers présentent donc une sensibilité à l’eau. La création d’une pièce d’eau sans mise en place d’un film d’étanchéité peut les affaiblir sensiblement en créant une humidité permanente.

Regardez attentivement l’état des plafonds d’un appartement ancien.

MAISONS INDIVIDUELLES

Pour une maison individuelle, des solutions différentes peuvent être utilisées pour les 3 types de planchers : le plancher bas, le ou le(s) plancher(s) intermédiaire(s) et le plancher des combles éventuels.

Types de planchers

LE PLANCHER BAS

Il existe deux types de plancher bas :

  • le dallage sur terre-plein,
  • le plancher bas porté sur vide sanitaire.


Le dallage est envisageable dans le cas d’un bon sol rencontré à la proximité de la surface, donc de fondations superficielles.

S’il n’y a pas de sous-sol, le dallage est un élément du plancher du rez-de-chaussée. Il est constitué d’une dalle de béton coulée sur un isolant thermique posé sur le sol.

S’il y a un sous-sol, et si celui-ci n’est pas chauffé (cas le plus fréquent), le niveau le plus bas est constitué d’une simple dalle de béton ou peut rester en terre battue. L’isolant thermique est placé sous le plancher du rez-de-chaussée.

Le plancher bas peut aussi être de type plancher sur vide sanitaire. Ce système rigidifie la structure et permet de s’affranchir du risque de fissuration notamment en cas de sol argileux. Le vide sanitaire doit être ventilé.

Le vide sanitaire évite les remontées d’humidité et permet de se protéger contre le radon. Il permet aussi de faire cheminer des réseaux (alimentation d’eau, évacuation) plutôt que de les poser en pleine terre. Cette disposition facilite leur accessibilité pour leur entretien et d'éventuelles réparations.

LES PLANCHERS INTERMEDIAIRES

Plancher en hourdis de béton

Les planchers intermédiaires sont des planchers portés.

Ils peuvent être constitués :

  • soit d’une dalle de béton coulée en place,
  • soit d’un système de poutrelles et d’éléments préfabriqués en béton avec isolation thermique intégrée, appelés hourdis, ou entièrement en isolant type polystyrène expansé, recouvert d’une dalle de béton de faible épaisseur.

La solution de planchers légers en bois est aussi possible, bien entendu.

LE PLANCHER HAUT

Le plancher haut sous les combles pourra être un plancher en béton sous une toiture-terrasse ou un plancher léger, réalisé en bois, sous une couverture en pente.

Santé

Le plancher bas porté sur vide sanitaire permet dans une zone de radon (massifs granitiques, Bretagne, Massif Central) d’éviter que le gaz ne migre à l’intérieur du logement.

Mise en garde

Attention, la réalisation d’un dallage sur terre-plein est relativement complexe et doit respecter scrupuleusement les règles de mise en œuvre. 

De même que pour la reconnaissance du terrain, l’observation des constructions voisines et l’enquête auprès du voisinage sont ici aussi primordiales avant de faire les choix constructifs.

Quelques termes techniques du gros-œuvre

Chape flottante : Chape mince (environ 35 mm ou plus) en mortier de ciment, en mortier, en anhydrite, etc., coulée sur une feuille plastique relevée à sa périphérie, de sorte que l'ouvrage reste indépendant de son support ; ce dernier peut être constitué d'une sous-couche résiliente de panneaux d'isolation phonique et/ou thermique, d'un système de chauffage par le sol en nappes, d'un système d'étanchéité.

Dalle flottante : Dalle mince de béton armé rapportée sur un isolant phonique qu’elle protège, lui-même posé sur une dalle de compression.
Elle ne doit être en aucun point solidaire du gros œuvre ; en particulier, l’isolant doit être relevé à sa périphérie.

Entrevous : Ouvrage de remplissage de l’espace entre poutrelles avec des éléments maçonnés dits hourdis (par extension, le mot entrevous désigne très souvent le hourdis). Les entrevous sont généralement des éléments préfabriqués en terre cuite, en béton creux de granulats courants ou légers, ou encore en matériau isolant expansé. Ils constituent le support et le coffrage perdu des dalles de compression des planchers.

Hourdis : Bloc manufacturé en béton de granulats, en béton léger ou céramique, en mousse isolante rigide, ou associant ces matériaux, et servant à remplir les entrevous, espaces vides entre les poutrelles de béton armé ou de métal d’un plancher.

Source : © Dicobat