Bien acheter, bien rénoverle guide de la qualité du logement

Les fondations

Les fondations

Description

Les fondations assurent la liaison de la maison ou de l’immeuble avec le sol.

La qualité des fondations conditionne la durabilité d’une maison.

Si elles sont mal dimensionnées ou inadaptées au sol, des sinistres graves peuvent arriver, comme des fissurations dues à des tassements.

POUR UN IMMEUBLE MODERNE

Si vous achetez un appartement sur plan, vous n’avez pas à vous préoccuper des fondations, c’est l’affaire du promoteur.

Celui-ci fait appel à un bureau d’études techniques qui, après une étude de sols, définira les fondations nécessaires.

Un contrôleur technique s’assurera par ailleurs de la bonne application des règles de l’art pendant le chantier.

Vous pourrez prendre connaissance des noms de ces différents professionnels sur le panneau de chantier ou dans la documentation remise par le promoteur.

POUR UN IMMEUBLE ANCIEN

Les immeubles construits depuis une quarantaine d’années l’ont été selon les mêmes principes que pour les immeubles modernes.

Pour des immeubles plus anciens, en particulier ceux des centres-villes historiques, il ne sera pas inutile de descendre au niveau des caves pour jeter un coup d’œil sur les soubassements. Mais dès la 2ème moitié du 19ème siècle, ceux-ci étaient solidement construits en utilisant du ciment associé à de la pierre ou à de la brique.

Dans des immeubles anciens, on pourra aussi trouver des soubassements en bois, dont il faudra s’assurer du bon état ainsi que de l’absence de risques liés aux termites.

POUR UNE MAISON INDIVIDUELLE

Si vous faites construire une maison, en ayant recours à un « constructeur » ou à un maître d’œuvre, c’est vous qui aurez le choix définitif des fondations et qui aurez à en assumer le coût.

Il faudra le faire en s’appuyant sur des professionnels.

Types de fondation

Les fondations sont dimensionnées par le bureau d’études structure en fonction des caractéristiques du sol et des charges (poids de la maison, efforts de la neige et du vent) à reprendre. Une étude géotechnique (intitulée « mission G11 ») est indispensable pour connaître la nature physique du sol et la présence éventuelle d’eau. Ces informations sont nécessaires pour déterminer le type de fondation et leurs caractéristiques (profondeur, section de béton et des aciers).  

FONDATIONS SUPERFICIELLES

Les fondations superficielles sont mises en œuvre quand le bon sol est rencontré à proximité de la surface du sol.

Dans ce cas, elles peuvent prendre la forme :

  • de semelles, ponctuelles ou filantes, en béton, surmontées d’un mur de soubassement,
  • d’un radier général quand le terrain est de faible portance.
  • Semelles
  • Semelles
  • Radier

FONDATIONS PROFONDES

Les fondations profondes sont mises en œuvre quand le bon sol est situé en profondeur.

Elles peuvent prendre la forme :

  • de puits en béton creusés jusqu’au bon sol et reliés entre eux par des poutres horizontales appelées longrines. Ce réseau supporte les maçonneries ;
  • de pieux métalliques ou en béton, réalisés par des équipements spéciaux, qui sont également reliés entre eux par des longrines.
Longrine

Quelques termes techniques du gros-œuvre

Drain : Volume absorbant enterré (pierres sèches ou autres), ou tuyau perforé disposé dans un sol humide, ou petit tube poreux serti dans un mur, pour recueillir et évacuer l’eau qu’ils contiennent.

Longrine : pièce d’infrastructure d’allure horizontale, servant à répartir des charges ou à les reporter vers des appuis : désigne en particulier une poutre de béton qui forme entretoise entre des pieux ou des puits de fondations. Elle sert souvent de semelle sur laquelle on élève ensuite les maçonneries de remplissage entre des poteaux.

Radier : plate-forme en béton, en pierre, en briques ou en rondins de bois, sur laquelle on assoit un ouvrage quelconque (égout, canalisations, réservoir, bâtiment).

Semelle : Socle de fondations peu profondes en béton armé.

Source : © Dicobat

Réagissez à cette fiche

Qualitel se réserve le droit de publier ou non votre commentaire.

Les champs marqués par une astérisque (*) sont obligatoires

Les réactions à cet article

Aucun commentaire.